CHIRURGIE DIGESTIVE ROUEN
DOCTEUR MAILLOCHAUD - CLINIQUE DE L'EUROPE
LA PANCRÉATITE AIGUE
LA PANCRÉATITE CHRONIQUE
LE CANCER DU PANCREAS
MALADIES RARES DU PANCRÉAS
DUODENOPANCRÉATECTOMIE CÉPHALIQUE
SPLÉNOPANCRÉATECTOMIE GAUCHE
LES AUTRES PANCRÉATECTOMIES
LA PANCRÉATITE AIGUE

QU'EST CE QU'UNE PANCRÉATITE AIGUË ?

La pancréatite aiguë est une auto-digestion de la glande pancréatique et, éventuellement, des organes de voisinage. Il existe une grande variabilité dans la gravité de la maladie. Tous les stades peuvent être observés entre la pancréatite aiguë bénigne, ne touchant que le pancréas, guérisant en quelques jours et la pancréatite aiguë nécrotico-hémorragique pouvant être mortelle. La seconde se caractérise par la nécrose de tout ou partie de la glande pancréatique et par des coulées inflammatoires qui digèrent les organes adjacents au pancréas. Le risque est alors l'infection de cette nécrose qui est la principale cause de mortalité.


QUELLES SONT LES CAUSES DE LA PACRÉATITE AIGUË ?

 

Ce sont les calculs vésiculaires (migration de calculs dans le cholédoque) et l'alcool (poussée inaugurale de pancréatite chronique). Il existe aussi des pancréatites aiguës après chirurgie abdominale et thoracique (pancréatite aiguë postopératoire). Une pancréatite aiguë peut révéler une tumeur du pancréas. Elle peut également survenir dans les suites d'une examen endoscopie comme une sphinctétomie endoscopique.

Il existe d'autres causes rares de pancréatite aiguë : l'hyperlipidémie (augmentation du taux de graisse dans le sang), l'hypercalcémie par hyperparathyroïdie (augmentation du taux de calcium dans le sang par dysfonctionnement des glandes parathyroïdes), certaines infections virales, certains méddicaments et enfin certaines anomalies des canaux du pancréas.

Enfin, aucune cause n'est retrouvée dans 10% des cas.


QUELS SONT LES SYMPÔMES DE LA PANCRÉATITE AIGUË ?


Le principal symptôme est la douleur abdominale, située sous le sternum, à début rapidement progressif, intense et permanente. La douleur peut être partiellement calmée par la position en chien de fusil. Des vomissements sont fréquents.

Le diagnostic est effectué par une prise de sang montrant une élévation du taux de l'amylasémie et de la lipasémie, enzymes fabriquées par le pancréas.

Le scanner abdominal permet de confirmer le diagnostic et d'évaluer les lésions de pancréatites et des coulées de névrose. L'échographie abdominale permet de rechercher des calculs dans la vésicule.


QUELS SONT LES SIGNES DE GRAVITÉS DE LA PANCRÉATITE AIGUË ?


La gravité de la pancréatite aiguë repose sur différents scores établis à partir du bilan biologique et des données du scanner abdominal. Ces scores permettent d'établir un pronostique de la maladie.


QUELLES SONT LES COMPLICATIONS DE LA PANCRÉATITE AIGUË ?

Ce sont l'infection des zones de nécrose, les défaillances des différents organes : poumon (insufiisance respiratoire), rein (insuffisance rénale), foie, système nerveux central... Une hémorragie peut également survenir. Enfin, des pseudokystes peuvent apparaître et eux mêmes se compliquer.


QUEL EST LE TRAITEMENT DE LA PANCRÉATITE AIGUË ?

Le traitement médical des pancréatites aiguës repose sur les mesures de réanimation symptomatique comportant l'aspiration gastrique (en cas de vomissements répétés), la rééquilibration hydroélectrolytique et énergétique, le traitement de la douleur et du choc, l'oxygénothérapie et l'assistance ventilatoire en cas de détresse respiratoire, l'antibiothérapie guidée par l'antibiogramme après ponction éventuelle de la nécrose en cas d'infection locale ou générale.

En cas de pancréatite aiguë grave biliaire associée à une angiocholite (fièvre et jaunisse), la sphinctérotomie endoscopique, c'est à dire l'extraction endoscopique du calcul obstruant le cholédoque, doit être pratiquée rapidement.

 

Les indications chirurgicales sont destinées à évacuer et à drainer une nécrose infectée.