CHIRURGIE DIGESTIVE ROUEN
DOCTEUR MAILLOCHAUD - CLINIQUE DE L'EUROPE
LA PANCRÉATITE AIGUE
LA PANCRÉATITE CHRONIQUE
LE CANCER DU PANCREAS
MALADIES RARES DU PANCRÉAS
DUODENOPANCRÉATECTOMIE CÉPHALIQUE
SPLÉNOPANCRÉATECTOMIE GAUCHE
LES AUTRES PANCRÉATECTOMIES
LES AUTRES PANCRÉATECTOMIES

Les autres types de pancréatectomies sont représentées par la pancréatectomie médiane (isthmectomie) et l'énucléation tumorale. L'intérêt de ces résection est de préverser le parechyme pancréatique et de limiter les risques notamment d'insiffisance pancréatique endocrine (diabète) et exéocrine (malabsorption) induits par la résection pancréatique. En raison du caractère limité du curage ganglionnaire dans ces interventions, elles sont réservées aux tumeurs béignes (tumeurs kystiques et tumeurs enodcrines).



LA PANCRÉATECTOMIE MÉDIANE :

Cette intervention consiste a enlever la partie médiane du pancréas. En raison du caractère limité du curage ganglionnaire dans cette intervention, elle est réservée au tumeur béigne ou à faible malignité (cystadénome et tumeur enodcrine)

Cette intervention est réalisée sous anesthésie générale. La voie d'abord est une incision bi sous costale ou une incision médiane.




Le pancréas est alors abordé après avoir récliné l'estomac. La partie médiane du pancréas est sectionnée, de part et d'autre de la tumeur. Cette résection laisse en place 2 tranches pancréatiques. La partie droite est suturée alors que la partie gauche est anastomosée (cousue) à l'estomac.
L'intervention est terminée par la mise en place de système de drainage dont le but est essentiellement de détécter et de réduire la gravité des désunions de la suture entre l'estomac et le pancréas, principale complication de l'intervention.






 













 



L'ÉNUCLÉATION TUMORALE :

L'énucléation pancréatique consiste n'enlever la tumeur sans  parenchyme pancréatique. Elle est révervée aux tumeurs béningnes superficielle, localisées à distance du canal pancréatique.


 

 


Cette intervention peut être réalisée par laparotomie mais également par coelioscopique, par l'intermédiaire d'orifices cutanés dans lesquels sont introduites une caméra et divers instruments.

 

LES COMPLCATIONS DE LA PANCRÉATECTOMIE MÉDIANE ET DE L'ÉNUCLÉATION TUMORALE :

- la fistule pancréatique : il s'agit de la complication la plus fréquente. Elle est liée à une fuite de liquide pancréatique dans la cavité abdominale. Elle est dépistée par le dosage de l'amylase dans le liquide de drainage. Losqu'elle est bien drainée, elle guéri spontanément en 1 à 3 semaines. Lorsqu'elle est mal drainée, elle peut se compliquer d'un abcès intra abdominal. Un traitement antibiotique est alors débuté. Il est parfois necéssaire de drainer cet abcès par l'intermédiaire d'un drain introduit à travers la peau sous contrôle scannographique. Si ce drainage n'est pas réalisable ou insuffisant, il faut parfois ré opérer pour évacuer l'abcès.

- l'hémorragie : elle peut compliquer la fistule pancréatique. Elle peut nécessiter une réintervention.